BIEN DANS SA POSTURE, BIEN DANS SES PIEDS, BIEN DANS SA VIE

BIEN DANS SA POSTURE, BIEN DANS SES PIEDS, BIEN DANS SA VIE

Organes majeurs de l’équilibre, les pieds nous supportent toute notre vie. Rares sont ceux qui restent intacts tout au long de cette durée.

Un défaut d’appui au niveau du pied perturbe tout l’équilibre de notre squelette, des chevilles aux cervicales. Débutant par de l’inconfort ou des tensions, cela engendre des douleurs parfois violentes, voire invalidantes, des articulations ou des muscles : de l’arthrose, des lombalgies, tendinites, hernies discales et sciatiques.
Avec en permanence un support de qualité par le biais de semelles orthopédiques, les pieds se décrispent et le corps se détend. La verticalité du squelette est rétablie

Pour un succès optimal, les semelles doivent être portées constamment.
Nous proposons pour cela des semelles adaptées à tout type de chaussures et d’activité: pour la ville, élégantes ou confortables, pour la marche, le sport, le travail, …

 En prévention ou à vue antalgique (faire cesser la douleur), avec les pieds comme point de départ, les semelles agissent sur tout le corps et aident à préserver:

  • les cervicales,
  • l’équilibre,
  • le dos,
  • les lombaires,
  • les hanches,
  • les genoux,
  • les chevilles
  • les pieds

 semelles-12-08-kakemonos

On distingue différents types de pied selon l’empreinte qu’il laisse au sol et la pression exercée au sol:

  • le pied creux (peu de pression au milieu du pied)
  • le pied plat (pied étalé au sol)
  • le pied normal. (pression idéalement répartie entre le talon , le milieu et l’avant

Selon l’axe talon-astragale-tibia, on observe 3 qualifications:

  • normal (axe proche de 0°)
  • valgus (axe supérieur à 5° en-dedans)
  • varus (axe supérieur à 5 ° en-dehors)

La forme du pied est héréditaire et ses déformations aussi, avec plus ou moins d’évolution selon le mode de vie.

Cette forme influe sur la stabilité du squelette pendant la croissance. Porter des semelles orthopédiques pendant la croissance équilibre correctement le pied, agissant contre les jambes en X, le déséquilibre du bassin, la scoliose.

Après un examen anatomique précis et complet, seul un professionnel aguerri comme le podologiste-orthopédiste ou le podologue peut, grâce à des moyens d’examen précis et modernes, faire votre bilan.

Pour cela il utilisera différents moyens:

  • le podographe (empreinte de votre pied)
  • le podoscope à lumière tangentielle (voir sur un miroir les appuis)
  • le baropodoscope électronique (analyser pression, équilibre)
  • la piste de marche
  • la vidéo (analyser vos défauts)

Ainsi il peut vous indiquer précisément quel type de pied vous avez, préciser les pressions minimales et maximales qui s’exercent sur tout votre pied, le défaut d’équilibre général en précisant si votre centre de gravité est centré, en avant, en arrière ou sur le côté, visualiser les défauts de votre marche et leurs conséquences sur votre squelette.

Il n’oubliera pas d’analyser sérieusement vos habitudes de chaussage, et vous donnera les conseils nécessaires pour vous permettre de continuer à porter vos chaussures.