ETRE PIEDS NUS N’EST PAS SYNONYME DE BIEN-ETRE !

Mis en avant

ANALYSE DE LA POSTURE POST CONFINEMENT COVID-19

L’analyse de la posture des patients reçus la première semaine de déconfinement (11 – 17 mai 2020) permet de tirer des enseignements très intéressants.

Après une trentaine de consultations posturologiques – podologiques (20 adultes et 8 enfants), le constat est sans appel !
Etre pieds nus à la maison provoque des douleurs aux pieds, aux genoux et au dos, évitables avec le chaussage !

Méthode

La reprise n’ayant pas été programmée par les patients, et l’ouverture de l’agenda en ligne ayant été très tardive, le hasard des consultations apporte des motifs très variés.

Les motifs de ces rendez-vous sont surtout des troubles soit anciens qui se sont aggravés (50 % des cas), soit nouveaux au cours du confinement ou révélés par celui-ci.
Quelques patients sont venus pour le renouvellement habituel (annuel ou semestriel) du traitement, retardé pour cause de confinement.

Continuer la lecture

Retrouver sa posture

Mis en avant

Après ces quelques semaines, nous nous sentons un peu plus libres et nous voulons :
marcher librement, courir seul ou en groupe, revêtir nos vêtements d’été pour peu que le temps s’y prête, respirer à plein poumon dans la nature, etc, etc…
Des sensations inouïes finalement !

Comme votre rendez-vous chez le podologue est déjà loin, vous vous dites : « J’ai le temps avant de prendre RENDEZ-VOUS «

et là vos difficultés de posture commencent…

Après quelques jours, quelques heures parfois, le corps nous invite à nous occuper de lui : sensation d’être rouillé, fatigue inhabituelle, jambes lourdes, orteils crispés, cervicales endormies, etc…
« c’est rien, c’est l’arthrose ! » dit la voisine (belle-mère, concierge, voisin de bus…).
– mince j’ai pas l’âge !
– il n’y a pas d’âge pour l’arthrose !
Point final !

Déprime totale : à 40 ans, je suis déjà vieux-vieille ? à 60 ans, je dois déjà réserver mon EHPAD ?

Continuer la lecture

CONFINEMENT ET POSTURE

Mis en avant

A SITUATION EXCEPTIONNELLE, HABITUDE EXCEPTIONNELLE

Comment vous protéger ?

Depuis 1 mois de confinement, vos habitudes de chaussage ont changé.
A force de rester à la maison, vos pieds ne se sentent plus soutenus, des douleurs musculo-squelettiques dans les jambes, le dos, les cervicales commencent sans doute à apparaître.
Et vous vous demandez pourquoi.
Alors que vous appliquez nos conseils
Suite à des échanges courriels avec de nombreux patients qui s’étonnaient de retrouver de mauvaises sensations, je suis en mesure de vous apporter une réponse.
Essayons d’abord d’analyser votre comportement vestimentaire, en particulier celui de vos pieds.

« A la maison, je suis PIEDS NUS, ou en chaussons, voire en tongues ».


à la maison je suis pieds nus…

« A la maison, je suis PIEDS NUS, ou en chaussons, voire en tongues ».
C’est souvent ce qui est rapporté lors des examens podologiques, et plus encore actuellement dans mes échanges courriels.
En temps normal, cela n’est pas (trop) grave, à raison de 3-4 heures par jour, soit une centaine d’heures par mois, sur 500 heures de vie active mensuelle environ.
Mais en temps de confinement ?
C’est alors plus de 450 heures par mois où vous étes pieds nus, soit plus de 4 fois votre habitude, soit plus des 3/4 de votre temps.
Est-ce grave ? Quels en sont les inconvénients ?

Selon certains, qui n’ont pas de preuve véritable, « la marche pieds nus serait bénéfique, permettant au pied de remplir son rôle sans aucune interaction lié au chaussage ».
Est-ce si vrai ?

Continuer la lecture

MARCHER TOUS LES JOURS

Mis en avant

Marcher 20 minutes tous les jours ce n’est pas marcher 5 heures le dimanche.
Tout comme se laver les dents tous les jours, ce n’est pas se laver 7 fois les dents le dimanche
La marche est l’activité physique bénéfique pour toutes les pathologies (Hypertension artérielle, diabète, dépréssion légère à modérée) et même pour prévenir l’Alzheimer !

la nourriture du cerveau c'est la marche !
la nourriture du cerveau c’est l’activité physique